Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • A Arras, E. Macron : réduire les fractures, pour une France de l'unité !
    Dès le début du meeting d'Arras, Jean-Paul Delevoye, citant le Général de Gaulle, situe l'enjeu de l'élection présidentielle : "Les nations ne meurent pas, mais elles peuvent se suicider" ! Et il appuie : "Vous êtes à un moment de l'histoire où le monde...
  • Wattrelos, une tentation des extrêmes plus forte qu'en France ?
    A dire vrai, si ce vote des extrêmes est plus prononcé à Wattrelos qu'en moyenne nationale, il est cependant moins fort que dans le sud du Département du Nord ou dans le Pas-de-Calais. Parmi les candidats à l'élection présidentielle, les programmes de...
  • Une « girouette », et puis quoi encore ?
    Décidément, dans cette campagne présidentielle hors normes, les haines recuites et personnelles semblent prendre le dessus sur la raison et la qualité du débat démocratique. Et certains, à gauche, semblent mettre plus de prix (et de temps et d’énergie...
  • 15 jubilaires pour 805 années de mariage : "All you need is love"
    Après, samedi, les visites à domicile des couples de jubilaires qui ne peuvent se déplacer à l’Hôtel de ville, comme chaque année le lundi de Pâques a lieu la réception en mairie des ménages jubilaires. Ils sont 15 cette année, pour 10 couples qui ont...
  • Réception, intronisation : vive le Carnaval 2017 !
    C’est une tradition toujours sympathique que la réception dans les salons de l’Hôtel de Ville qui « lance » officiellement les festivités de notre week-end carnavalesque. Les représentants d’Eschweiler sont présents, sous la houlette de Norbert Weiland...
  • Ami de la Bourle, Daniel Germonprez à l'étaque au paradis des bourleux !
    Il était le président de la Fédération des sociétés de bourle depuis de nombreuses années : Daniel Germonprez est décédé hier soir des suites d’une longue maladie. J’étais passé le voir à l’hôpital de Wattrelos hier pour lui témoigner mon amitié et lui...
  • Wattrelos et Köthen à l'Assemblée Nationale
    Lundi 27 mars, à mon invitation, sous un magnifique soleil de printemps, 17 élèves de 4ème, 3ème, 2nde et 1ère de la Cité scolaire Emile Zola de Wattrelos et 17 élèves allemands du Ludwigsgymnasium de Köthen, notre ville jumelée d’Allemagne orientale,...
  • Présidentielle (2) : Socialiste, dès le 1er tour je vote et j'appelle à voter pour Emmanuel MACRON
    Dans ma vie politique, j’ai toujours dit ce que je pense. Je dis ce que je crois juste : - juste pour mes concitoyens : ici, les Wattrelosiens, comme les Français, ont beaucoup à perdre d’une victoire de Le Pen, mais aussi d’une victoire de Fillon ! -...
  • Présidentielle (1) : Battre Le Pen, il ne faut penser qu'à ça !
    Dans un mois aura lieu le 1er tour de l’élection présidentielle. Après le renoncement de François Hollande, Président sortant, cette élection 2017 ne ressemble à aucune autre. Après deux ans de pressions terroristes, des « affaires » judiciaires de certains...
  • Patrick Kanner à Saint-Rémi pour parler de sport
    L’Académie des Sports, du lycée Saint-Rémi de Roubaix, accueillait ce mardi matin Patrick Kanner, Ministre de la Ville, des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. J’ai accompagné le Ministre, et nous fûmes rejoints par le maire de Roubaix. Dans...
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 09:17
Rester Vivant !

Je ne suis pas certain que mes médecins ou mes proches auraient approuvé si je leur avais demandé, alors… je ne leur ai pas demandé, j’y suis allé ! Voir Johnny au stade Pierre-Mauroy ! En juin, sur mon lit d’hôpital, déjà j’y songeais, mais l'aurais-je pu début octobre, je l’ignorais. Il y a deux semaines, pourtant, j’ai senti que je pourrais le faire ! Et quel plaisir, mais quel plaisir !

 

Rien que le titre de la tournée, et la première chanson du concert était pour moi une invite : Rester vivant ! Dès les premières lumières, les premières notes, le show Hallyday s’affiche ! Une énorme tête de mort descend du haut de la scène, et dans un nuage de fumée, elle s’ouvre en deux, et il en sort ! Lunettes fumées, passant de la nuit à la lumière.

 

Retour ensuite vers des chansons plus anciennes, et comme dans le rock ans roll, il y a beaucoup de prénoms de filles, on écoutera dans la soirée Carole (oh !), Sarah (Jolie !), Gabrielle (pour qui on voudrait « mourir d’amour enchaîné ») et Nadine ! Du rockabilly avec les Blue Suede Shoes d’Elvis, That’s all night mama, ou I’ve got a woman.

 

Et De l’amour aussi, le nouveau titre, ce que Johnny chante souvent si bien. Je veux te graver dans ma vie et La fille de l’été dernier auront été les premiers appels de superbes déclarations qui sont sans doute parmi les plus belles chansons que je connaisse : Je te promets (le miel à ma main qui te touche / Je te promets le ciel au-dessus de ta couche / Des fleurs et des dentelles pour que tes nuits soient douces) chante « une histoire différente des autres » (1986), Le requiem pour un fou (1976) n’a pas vieilli et offre toujours sa puissance à « un fou d’amour, un pauvre fou qui meurt d’amour ». Et le magnifique Que je t’aime est repris en chœur par tout le stade qui brise enfin (ses) chaînes : nul doute que beaucoup ont imaginé des cheveux s’étalant, un oreiller qui « ressemble aux champs de blé » ou « des îles aux trésors »…

Rester Vivant !
Rester Vivant !

C’est sûr, Johnny, c’est toujours « l’idole des jeunes » et bien au-delà ! Et c’est la musique que j’aime… Deux heures trente d’un spectacle vif et enlevé, au son affirmé, avec un passage dans le passé bien agréable. Un seul regret à mes yeux : face à la puissance scénique d'Allumer le feu, j’ai la nostalgie des effets pyrotechniques d’antan. Mais c’était du beau, du bon spectacle, comme peu d’artistes français savent ou peuvent le faire. Du beau, du grand Johnny !

 

Résonnent encore dans ma tête les rythmes saccadés et attirants de L’envie, celle qui donne « l’envie d’avoir envie »… Ce soir, devenu dieu du stade (Pierre-Mauroy), Johnny Hallyday termine par un sentiment que toutes et tous partagent, je crois : « Te manquer, te manquer, je voudrais te manquer »… Vivement le CD sur la route du retour !

 

Il est très tard et demain, je pars assez tôt pour être à la marche d’Octobre rose : la nuit sera donc courte. Pas grave, cette soirée ne fut que du bonheur !

Rester Vivant !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Divers
commenter cet article

commentaires