Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 09:17
Rester Vivant !

Je ne suis pas certain que mes médecins ou mes proches auraient approuvé si je leur avais demandé, alors… je ne leur ai pas demandé, j’y suis allé ! Voir Johnny au stade Pierre-Mauroy ! En juin, sur mon lit d’hôpital, déjà j’y songeais, mais l'aurais-je pu début octobre, je l’ignorais. Il y a deux semaines, pourtant, j’ai senti que je pourrais le faire ! Et quel plaisir, mais quel plaisir !

 

Rien que le titre de la tournée, et la première chanson du concert était pour moi une invite : Rester vivant ! Dès les premières lumières, les premières notes, le show Hallyday s’affiche ! Une énorme tête de mort descend du haut de la scène, et dans un nuage de fumée, elle s’ouvre en deux, et il en sort ! Lunettes fumées, passant de la nuit à la lumière.

 

Retour ensuite vers des chansons plus anciennes, et comme dans le rock ans roll, il y a beaucoup de prénoms de filles, on écoutera dans la soirée Carole (oh !), Sarah (Jolie !), Gabrielle (pour qui on voudrait « mourir d’amour enchaîné ») et Nadine ! Du rockabilly avec les Blue Suede Shoes d’Elvis, That’s all night mama, ou I’ve got a woman.

 

Et De l’amour aussi, le nouveau titre, ce que Johnny chante souvent si bien. Je veux te graver dans ma vie et La fille de l’été dernier auront été les premiers appels de superbes déclarations qui sont sans doute parmi les plus belles chansons que je connaisse : Je te promets (le miel à ma main qui te touche / Je te promets le ciel au-dessus de ta couche / Des fleurs et des dentelles pour que tes nuits soient douces) chante « une histoire différente des autres » (1986), Le requiem pour un fou (1976) n’a pas vieilli et offre toujours sa puissance à « un fou d’amour, un pauvre fou qui meurt d’amour ». Et le magnifique Que je t’aime est repris en chœur par tout le stade qui brise enfin (ses) chaînes : nul doute que beaucoup ont imaginé des cheveux s’étalant, un oreiller qui « ressemble aux champs de blé » ou « des îles aux trésors »…

Rester Vivant !
Rester Vivant !

C’est sûr, Johnny, c’est toujours « l’idole des jeunes » et bien au-delà ! Et c’est la musique que j’aime… Deux heures trente d’un spectacle vif et enlevé, au son affirmé, avec un passage dans le passé bien agréable. Un seul regret à mes yeux : face à la puissance scénique d'Allumer le feu, j’ai la nostalgie des effets pyrotechniques d’antan. Mais c’était du beau, du bon spectacle, comme peu d’artistes français savent ou peuvent le faire. Du beau, du grand Johnny !

 

Résonnent encore dans ma tête les rythmes saccadés et attirants de L’envie, celle qui donne « l’envie d’avoir envie »… Ce soir, devenu dieu du stade (Pierre-Mauroy), Johnny Hallyday termine par un sentiment que toutes et tous partagent, je crois : « Te manquer, te manquer, je voudrais te manquer »… Vivement le CD sur la route du retour !

 

Il est très tard et demain, je pars assez tôt pour être à la marche d’Octobre rose : la nuit sera donc courte. Pas grave, cette soirée ne fut que du bonheur !

Rester Vivant !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Divers
commenter cet article

commentaires