Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 10:27
Comme Manuel Valls, non au FN, oui au sérieux !

Ce mercredi 18 mars, c'est à Carvin qu'aux côtés de Didier Manier, président du Conseil général du Nord, et de Michel Dagbert, président du Conseil général du Pas-de-Calais, que le Premier Ministre, Manuel Valls, est venu, en chef de la majorité gouvernementale, réaffirmer les enjeux de la campagne départementale.

 

Dans le contexte de gravité de la menace terroriste, après avoir rappelé l'importance du rassemblement face aux défis, le Premier Ministre a souligné « le choix important et décisif pour les Français de désigner leurs conseillers départementaux », car les politiques des conseils départementaux, c'est la solidarité.

 

Il a dénoncé ensuite les tromperies du FN, qui « ment aux Français » (sur l'Europe, les barrières douanières, sur l'euro).

 

Il a ensuite mis en perspective l'action gouvernementale depuis 2012, sa détermination à réformer pour une France plus juste, plus forte et a souligné les premiers résultats.

 

Puis Manuel Valls, combatif et volontaire, a exhorté à la mobilisation pour ces élections départementales : « Il n'y a de batailles perdues que celles qu'on ne mène pas ! ».

 

Il a raison ! Jusqu'au bout, il faut chercher à convaincre car l'abstention, c'est la résignation, et ne pas voter socialiste, pour les candidats de la majorité départementale, c'est prendre le risque de l'élimination de la Gauche à l'issue du premier tour, voire de faire gagner le FN ! Et cela, nous, les républicains, ne pouvons l'admettre !

 

Nous, nous avons un visage, nous sommes des élus connus, nous avons de l'expérience, nous saurons remplir la fonction de conseiller départemental. Car il ne suffit pas d'être élu sur un slogan (ce n'est pas Marine Le Pen qui va être le conseiller départemental de tous les cantons… Surtout qu'elle n'est même pas candidate dans le Nord !) mais il y a un travail d'élu à faire ensuite, du quotidien de nos concitoyens à gérer, avec sérieux et responsabilité.

 

Nous, nous sommes prêts !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Tonder Lucette 31/03/2015 16:55

Je suis heureuse, moi aussi, que le FN ait été battu mais en matière de mensonge et tromperie envers les électeurs, Manuel Valls et le PS n'ont de leçon à donner à personne. En 2012, j'ai voté pour le changement, plus de justice sociale, plus de solidarité des riches envers les pauvres. Le changement, je l'attends encore: Je paie toujours plus d'impôts, ma mère de 89 ans qui a une petite retraite, a payé des impôts pour la première fois, la TVA a augmenté, la finance dont notre président a dit aux électeurs qu'elle était son ennemie continue de faire des ravages dans l'emploi, la politique d'austérité européenne qui devait être renégociée auprès de l'Allemagne et de Mme Merkel continue de nous étrangler... et je pourrais continuer longtemps la longue liste des promesses non tenues.