Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 11:23

Oui en janvier, j’étais « Charlie », choqué par la barbarie de ces terroristes, tuant des journalistes parce qu’ils étaient journalistes, mais aussi des juifs et des policiers parce qu’ils étaient juifs ou policiers. Passionnément républicain, et attaché au vivre ensemble, aux valeurs de la République, à la fraternité, à la tolérance et au respect, que je suis.

 

Oui je suis « Charlie », et je le serai toujours ! Une presse indépendante dans une démocratie, c’est fondamental. C’est une liberté publique essentielle.

 

Comme "la liberté de blâmer", la caricature fait partie de ces droits essentiels, comme également la vérité et l’honnêteté. Et à dire vrai, à lire quelques échos ces dernières semaines, j'ai le sentiment d'incompréhensions de deux décisions municipales, que je ne puis laisser prospérer sans remettre les choses d'équerre.

 

Sur le Carnaval d'abord, dont nous aurions décidé l'annulation du défilé "par peur". Bien sûr que non ! Cette décision a été prise non pas par peur de je ne sais qui, mais par peur de dépenser pour rien ; notre seule peur est de prendre le risque de dépenser inutilement ! Des problèmes de date (à Pâques, les allemands ne sont pas disponibles), de coût, et de risque d'annulation de dernière minute si la situation internationale devait se dégrader et Vigipirate être renforcé, nous ont convaincu de ne pas prendre le risque d'engager des dépenses peut-être pour rien.

 

Autre incompréhension, me semble-t-il, sur la décision budgétaire de réduire de 26.000 euros les dépenses municipales d'abonnements. Soyons précis, nous n'avons pas supprimé « les » abonnements à la presse locale, mais «des » abonnements à la presse locale : il en reste dans les services municipaux, et notamment numériques, et pour ceux à destination de la population (communication, associations, bibliothèque).

 

Oui,  pour n’augmenter ni les impôts, ni les tarifs des cantines ou des activités périscolaires et boucler le Budget 2015, il nous faut faire 1 million d’euros d’économies ! Toutes les lignes budgétaires ont été touchées. S'agissant des abonnements, qu'y a-t-il de neuf ?

 

Nous avons décidé de supprimer les abonnements à la presse locale des élus (indemnisés) et des directeurs généraux et directeurs des services municipaux ! Et seulement ceux-là ! Notre logique était simple : au moment où chacun doit faire des économies, est-il normal que ce soient l’argent public, les deniers des contribuables, qui continuent de payer les abonnements aux journaux des élus et des directeurs de la mairie ? Là aussi, en responsabilité, nous avons répondu non !  Ce n'est pas parce que ça existait depuis longtemps que cela doit continuer.

 

Si les élus et les directeurs de service veulent s'informer, il nous a paru normal, en ces temps d'argent rare qu’ils paient dorénavant leur journal ! C’est une mesure éthique et morale, me semble-t-il !

 

Là est la seule raison de notre décision, dont je pense effectivement qu’elle est saine et bonne ! Je ne me vois pas décider d’augmenter les tarifs des cantines ou baisser l’aide sociale aux Wattrelosiens, pour pouvoir maintenir des abonnements aux élus et aux directeurs ! « Charlie » lui-même, à n'en pas douter, aurait partagé ce choix…

 

En revanche, l'argent économisé préservera le service public aux wattrelosiens.

Partager cet article

Repost0

commentaires