Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Très bel hommage républicain à mon amie Nicole !
    Le décès accidentel de Nicole Bricq, Sénatrice, ancienne Députée, et ancienne Ministre, au coeur de l’été, avait jeté la consternation chez ses proches et amis, dont je m’honore d’être. Sa personnalité était si forte, si présente dans la vie de la République,...
  • C'est l'histoire d'un "fonctionnaire actif"... Vivent les Copés in deux !
    Il en use et il en abuse de sa qualité de « fonctionnaire », l’ami Christian Ladoé : il est vrai que dès qu’il l’évoque, c’est rires garantis dans la salle. Alors ce dimanche 1er octobre après-midi au CSE, il ne s’en est pas privé. Comme il ne s’est pas...
  • Rentrée (4) : Concentré sur ce qui est à faire très vite et pour la suite
    > C’est qu’en effet, par-delà les actualités des chantiers réalisés ou en cours ou la vie politique, la vie wattrelosienne impose que je sois aussi un maire concentré sur ce qui reste à faire à court terme, et notamment sur des priorités pour les toutes...
  • Rentrée (3) : Un maire blessé, et outré
    > Oui, blessé, je l’ai été par le titre d’un article de presse au titre (volontairement, je suppose) provocateur, fin juin, après les élections de juin et le Conseil municipal qui suivit, sur le fait que j’aurais « doublé mon salaire » ! Pour la 1ère...
  • Rentrée (2) : Serein sur la situation politique, je soutiens le Président !
    Avec ce que mes années publiques d’engagements politiques m’ont appris, j’ai beaucoup réfléchi, pris du recul, et, enfin, je peux dire ce que je pense de la situation où l’on est. 1) On n’est pas dans n’importe quel contexte ! A tous les critiques perpétuels,...
  • Rentrée (1) : Un maire ému, détendu, et serein
    > Rencontrant la presse ce matin, je suis encore dans l’émotion car je sors de funérailles, mais je suis surtout un maire très ému du drame qu’a connu notre ville sœur voisine, Mouscron, et de l’assassinat de mon collègue bourgmestre et ami, Alfred Gadenne....
  • Berlouffes 2017 : retour en images
    Fête des Berlouffes 2017, Wattrelos
  • Un ami, un grand ami, Georges Ducrocq, nous a quittés !
    J’avais beau le savoir hospitalisé, il avait surmonté tant d’épreuves, il avait une telle soif de vie et un tel enthousiasme pour l’avenir, que, comme à chaque alerte, j’espérais qu’il nous reviendrait, et vite. Et que je reverrai ses visites à mon bureau...
  • Le marché du Centre se recentre !
    C’est un événement dans la vie wattrelosienne : le marché du Centre, installé depuis plus de 25 ans sur le parking des Basanos tous les jeudis matin, change d’emplacement et remonte pour s’installer définitivement sur le grand parking situé face au CSE. Cela...
  • 24 logements en construction au Crétinier : la Paloma, bonjour !
    Cet après-midi, je pose la première pierre d’un programme de 24 logements (résidence La Paloma), 80 rue des Patriotes (entre Aldi et Penin Matériaux), entouré des deux Conseillers départementaux, de mon Adjointe au logement Martine Leblanc, et de plusieurs...
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 11:23

Oui en janvier, j’étais « Charlie », choqué par la barbarie de ces terroristes, tuant des journalistes parce qu’ils étaient journalistes, mais aussi des juifs et des policiers parce qu’ils étaient juifs ou policiers. Passionnément républicain, et attaché au vivre ensemble, aux valeurs de la République, à la fraternité, à la tolérance et au respect, que je suis.

 

Oui je suis « Charlie », et je le serai toujours ! Une presse indépendante dans une démocratie, c’est fondamental. C’est une liberté publique essentielle.

 

Comme "la liberté de blâmer", la caricature fait partie de ces droits essentiels, comme également la vérité et l’honnêteté. Et à dire vrai, à lire quelques échos ces dernières semaines, j'ai le sentiment d'incompréhensions de deux décisions municipales, que je ne puis laisser prospérer sans remettre les choses d'équerre.

 

Sur le Carnaval d'abord, dont nous aurions décidé l'annulation du défilé "par peur". Bien sûr que non ! Cette décision a été prise non pas par peur de je ne sais qui, mais par peur de dépenser pour rien ; notre seule peur est de prendre le risque de dépenser inutilement ! Des problèmes de date (à Pâques, les allemands ne sont pas disponibles), de coût, et de risque d'annulation de dernière minute si la situation internationale devait se dégrader et Vigipirate être renforcé, nous ont convaincu de ne pas prendre le risque d'engager des dépenses peut-être pour rien.

 

Autre incompréhension, me semble-t-il, sur la décision budgétaire de réduire de 26.000 euros les dépenses municipales d'abonnements. Soyons précis, nous n'avons pas supprimé « les » abonnements à la presse locale, mais «des » abonnements à la presse locale : il en reste dans les services municipaux, et notamment numériques, et pour ceux à destination de la population (communication, associations, bibliothèque).

 

Oui,  pour n’augmenter ni les impôts, ni les tarifs des cantines ou des activités périscolaires et boucler le Budget 2015, il nous faut faire 1 million d’euros d’économies ! Toutes les lignes budgétaires ont été touchées. S'agissant des abonnements, qu'y a-t-il de neuf ?

 

Nous avons décidé de supprimer les abonnements à la presse locale des élus (indemnisés) et des directeurs généraux et directeurs des services municipaux ! Et seulement ceux-là ! Notre logique était simple : au moment où chacun doit faire des économies, est-il normal que ce soient l’argent public, les deniers des contribuables, qui continuent de payer les abonnements aux journaux des élus et des directeurs de la mairie ? Là aussi, en responsabilité, nous avons répondu non !  Ce n'est pas parce que ça existait depuis longtemps que cela doit continuer.

 

Si les élus et les directeurs de service veulent s'informer, il nous a paru normal, en ces temps d'argent rare qu’ils paient dorénavant leur journal ! C’est une mesure éthique et morale, me semble-t-il !

 

Là est la seule raison de notre décision, dont je pense effectivement qu’elle est saine et bonne ! Je ne me vois pas décider d’augmenter les tarifs des cantines ou baisser l’aide sociale aux Wattrelosiens, pour pouvoir maintenir des abonnements aux élus et aux directeurs ! « Charlie » lui-même, à n'en pas douter, aurait partagé ce choix…

 

En revanche, l'argent économisé préservera le service public aux wattrelosiens.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires