Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 09:59
Censure (2) : Valls, le mouvement de la réforme !

Après les interventions des présidents des groupes politiques, c’est le Premier Ministre, Manuel Valls, qui monte à la tribune dans ce débat contre la motion de censure de la Droite : « Ma première responsabilité, c’est de faire avancer notre pays, de le réformer, sans me laisser impressionner. Les Français attendent de nous que nous agissions, que nous levions les blocages, et le premier blocage, c’est bien sûr la croissance économique trop faible !

 

Mais retrouver la croissance se prépare méticuleusement grâce à une politique économique cohérente.

 

La cohérence économique, c’est d’abord la réduction de nos déficits et de notre dette. Le plan de 50 Mds € d’économies bien calibré ne remet pas en cause nos priorités : l’éducation, la recherche, la sécurité, la justice, l’aide et le soutien aux plus démunis, et n’étouffe pas la croissance.

 

La cohérence, c’est ensuite agir pour la compétitivité des entreprises, en baissant le coût du travail, en allégeant la fiscalité, en restaurant les marges. Le CICE, le pacte de responsabilité sont des signes de confiance envoyés par la Nation à ses entrepreneurs ». Mais cela implique en retour que les acteurs économiques « s’engagent pour la création d’emplois.

 

Le marché de l’automobile repart. Celui du logement, lui aussi, progresse. Les premiers signes de reprise sont là : export (contrats Rafale), numérique, luxe, agroalimentaire. Nous bénéficions d’un contexte favorable. Le prix du pétrole baisse, l’euro baisse, les taux d’intérêt sont historiquement bas.

 

Pour 2015, nous attendons une croissance autour de 1 %. Toute notre politique économique va dans le sens de la croissance ! La loi dite Macron fait sauter les verrous qui brident notre économie. Elle met fin à des dérives injustifiées qui nuisent au pouvoir d’achat des Français ».

 

Et le Premier Ministre d’égrener les mesures : la fin de la hausse injustifiée des tarifs de péage, la transparence des tarifs de certaines professions réglementées, un permis moins cher et plus rapide pour les jeunes, l’ouverture des liaisons par autocar, la protection des salariés contre le travail illégal... « Vous êtes pour ou vous êtes contre ? ».

 

« Cette loi n’interdit rien, elle ne fait que permettre ; qui sont les réformateurs et qui sont les conservateurs ? ».

 

Dénonçant « une alliance d’immobilismes qui n’a jamais fait un projet de société », Manuel Valls a rappelé le plan Juncker, la baisse de l’euro, le financement des grands projets…

 

Mais il a attaqué aussi l’incohérence de la Droite : « J’entends qu’il faudrait faire 120, 130, non : 150 Mds € d’économies ; où les trouver ? Ce serait une politique qui casserait la croissance et serait injuste ».

 

Le Gouvernement, lui, « assume ses responsabilités. Nous réformons pour bâtir une France plus forte, plus juste, fidèle à ses valeurs. Il y a dans notre pays des fractures, des fossés qui se creusent : nous devons réaffirmer ce qui nous rassemble ».

 

Oui, l’engagement du 49/3, c’est un acte d’autorité car l’autorité, c’est assumer ses responsabilités quand l’intérêt supérieur de la nation l’exige. On ne joue pas aux dés avec un texte aussi important pour notre pays. On ne prend pas de risque face à l’irresponsabilité, l’immaturité de certains ».

 

Et s’adressant aux députés contestataires de gauche : « Si vous voulez que l’action de ce Gouvernement s’arrête, votez cette motion de censure. Mais sachez alors que l’autre politique que vous aurez, ce n’est pas celle que vous croyez... ».

 

Tout est dit ; message reçu : 234 voix pour la motion de censure. Majorité requise : 289. La motion est rejetée ! Il n’y a donc pas, en effet, de majorité alternative au Gouvernement Valls.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article

commentaires