Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Discipliner la finance pendant ses vacances, c’est possible !
    L’avantage de prendre quelques jours de vacances, c’est que cela permet de faire ce que l’on n’a pas (toujours) le temps de faire le reste de l’année, et notamment de lire ce qu’on ne prend pas le temps de lire lorsque les dossiers à rédiger et à étudier...
  • Coluche veille sur les Restos de Wattrelos !
    Ce projet, nous l’avions bien en tête, et ça fait longtemps que nous voulions le faire aboutir : Catherine Osson était encore mon Adjointe à l’Urbanisme (donc avant d’être Députée en 2017) quand le premier dossier avait été lancé pour faire identifier...
  • Salle de sports Jean-Zay : des travaux nécessaires
    Lors de la visite des chantiers que j’ai effectuée mi-juillet, la salle de sports Jean-Zay figurait bien entendu au menu car, conformément au programme électoral, sa rénovation s’inscrit dans les premières priorités du mandat ! Dans cette salle d’une...
  • Un nouveau terrain de foot tous temps pour la Ville, et c’est au Crétinier !
    Au complexe sportif du Crétinier vient d’être posée la magnifique moquette verte d’un nouveau terrain de foot tous temps, à la place d’un terrain en schiste, que les footballeurs du Wattrelos football club appelaient de leurs vœux depuis longtemps ! Il...
  • Liaison Tourcoing-Beaulieu : ça roule… presque !
    Actualité majeure des chantiers de l’été 2020 : la liaison Tourcoing-Beaulieu. C’est même le chantier de voirie de l’année… et même du début d’année prochaine en raison du décalage des travaux provoqué par la crise sanitaire. Les travaux de ce chaînon...
  • La Résidence Gossypium : nouvelle offre pour Nouvel Âge
    Le groupement Demathieu & Bard Immobilier, en lien avec Les Essentielles (devenues depuis Damecosi), professionnels de la gestion et de l’exploitation de résidences services, a engagé en 2018, rue Louis-Dornier, la construction d’une résidence services...
  • Couteaux, Beaulieu, Beck : du neuf dans l’habitat ancien !
    Dans le traditionnel point d’étape estival sur les chantiers wattrelosiens que j’effectue chaque année, le logement occupe cette année une place consistante. C’est que notamment, avec les bailleurs Vilogia et Partenord Habitat, trois gros dossiers vont...
  • Le Compte Administratif 2019 de Wattrelos : un très bon Compte, le meilleur depuis plus de 10 ans, qui conforte la bonne assise financière de la ville
    Point d’orgue du Conseil municipal de ce 2 juillet, la présentation du Compte Administratif 2019, c’est-à-dire le bilan financier des dépenses et des recettes de l’année 2019, dernière année du mandat précédent. Ce compte était prêt dès mars, et s’il...
  • Le film d’une élection : au travail maintenant
    Bien des électeurs pensent parfois qu’après avoir été au bureau de vote, ils ont élu leur maire : ce n’est pas tout à fait la réalité, car c’est le Conseil municipal qui, dans un second temps, élit le maire. Le 15 mars dernier, les électeurs wattrelosiens,...
  • Mon édito pour le CLIC Riv'Age
    Le monde, la France, nos villes traversent une crise sanitaire sans précédent depuis la 2nde guerre mondiale. De fait, des dispositions ont été prises par nos autorités : en France, un confinement a été décrété depuis la mi-mars. C’est le cas aussi en...
18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 11:43

C’est un rituel de janvier : la représentation au centre socio-éducatif, par la compagnie royale Marius Staquet, de la dernière création de Christian Derycke (auteur, metteur en scène et talentueux acteur). Comme beaucoup de Wattrelosiens – dont ma maman – pas question de rater ça.

 

La pièce du théâtre wallon mouscronnois s’intitule Em’momère ch’est li ! Dès les premières minutes, elle prend ses marques et elle tient le rythme, de mensonges en mensonges, et donc de rebondissements en rebondissements, tout cela dans le beau parlach de chez nous !

 

De quoi s’agit-il ? Max est un jeune peintre, qui a pour défaut de jouer au casino... et qui n'a aucun succès, dans la pratique de son art comme au jeu. Il partage sa vie avec Laure. Un matin, il reçoit un coup de fil de sa mère (qu’il n’a plus vu depuis le divorce de ses parents il y a douze ans !) qui, alors qu’elle vit en Colombie, lui annonce qu’elle débarque chez lui le jour-même !

 

Panique à bord car Max a toujours fait croire à sa mère, très pieuse, qu’il était rentré au séminaire et qu’il était curé ! Comment réussir, avec la complicité de ses voisins du dessus, à faire croire ça à sa mère (momère) ?

Tcheu plaigi avec em'momère !Tcheu plaigi avec em'momère !

Ce n’est déjà pas simple et cela devient même très compliqué lorsqu’en plus, un truand le somme de payer avant le soir-même une lourde dette de jeu (photos ci-dessus), et que le père de Max, André (ci-dessous, avec le gilet de photographe), décide de venir vivre quelques jours chez son fils. Au risque de retomber sur son ancienne femme Monique, celle qu’il appelait min p’tit lapin des îles...

 

 

Tcheu plaigi avec em'momère !Tcheu plaigi avec em'momère !

Mais la situation est encore trop simple : en direct de Colombie, ce sont Ramon et sa femme, Consuela, qui viennent sonner à la porte. Et voilà que les hommes s’étreignent, que le truand enlève la femme du voisin de l’appartement du dessus (pensant que c’est la mère de Max), tandis que Ramon veut persuader André de payer la dette de jeu car il pense que Consuela est menacée, alors qu’elle est en train de préparer des escalopes de poulet à la colombienne avec du tabasco à la cuisine… Oui, mais que fait Bruno dans le monte-charge du père Max, lequel n’est pas plus curé qu’aucun des protagonistes ?

 

Vous avez suivi ? Non ? Ce n’est pas grave. Allez voir la pièce si elle passe près de chez vous : vous rirez, soyez certains !

 

Une chose est sûre : comme le dit André à son fils Max : « Ta mère est un type formidable »…

Tcheu plaigi avec em'momère !Tcheu plaigi avec em'momère !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nathaniel Jeloux 21/01/2015 09:40

Cette histoire, elle est vraiment drôle ! C'est ce qui se passe quand on est accro par les jeux et l'argent !