Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est député de la 8e circonscription du Nord et maire de Wattrelos
  • Contact

Recherche

Articles Récents

  • Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !
    L’Enfance de l’Art a un peu d’avance sur le calendrier cette année et me voilà, en ce vendredi 29 avril après-midi, entouré de nombreux élus dont mon adjointe à la culture Juliette Keraudy, en présence de notre fidèle inspecteur de circonscription, Jean-Pierre...
  • Saphir : une très, très bonne nouvelle pour Wattrelos !
    C’est Henri Gadaut, 1er Adjoint et Conseiller Départemental qui, par une communication en Conseil municipal de Wattrelos ce jeudi 28 avril, nous en confirme la teneur. On se souvient qu’après la victoire de la Droite aux élections cantonales en mars 2015,...
  • Fêtes d'école, la Ministre de l'Education répond !
    Ce mercredi 27 avril après-midi, lors des questions au Gouvernement à l’Assemblée Nationale, en réponse à une question du député V. Ledoux (LR), Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale, a précisé la position du Gouvernement sur la tenue...
  • Une question parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie la question que j'ai posée au Ministre des affaires sociales et de la santé contre les pratiques qui seraient inacceptables des complémentaires santé, s'agissant de la prise en charge des frais d'optique telles que...
  • Vote de la réforme du CSM, la droite face à ses responsabilités !
    Mardi 26 avril, l’Assemblée Nationale a adopté, par 292 voix pour, 196 contre et 44 abstentions, le projet de loi constitutionnelle réformant le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), élément essentiel du pacte républicain. Ce texte important recouvre...
  • Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !
    Le 9ème spectacle des Copés in Deux se sera ouvert sur « le P’tit Bistrot » tenu par Christian, fonctionnaire municipal qui aurait été révoqué, et qui coule des jours paisibles dans son hamac. Son copain Jacques, qui le réveille a « le moral à zéro »...
  • St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !
    Le collège St-Jo de Wattrelos s’est jumelé, il y a 50 ans, avec l’Oderkierchen gymnasium de Mönchoenglabach, et comme ses responsables l’ont souhaité, en liaison avec Laurence Sueur mon Adjointe aux Relations internationales, c’est bien volontiers que...
  • Simple, efficace, la prime d'activité est un succès !
    Ayant pris, depuis le 1er janvier 2016, la suite de la prime pour l’emploi (PPE) et du volet activité du revenu de solidarité active (RSA), la prime d’activité, qui concerne les salariés et travailleurs indépendants âgés de 18 ans et plus, est d’ores...
  • Une réponse parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire sur la nécessité d'élargir enfin aux engagés volontaires les conditions...
  • Ma Proposition de Loi votée à l'unanimité !
    Ca y est, c'est voté ! Ce jeudi, c'est dans l'hémicycle qu'était débattue ma Proposition de loi réformant les procédures de répression des abus sur les marchés boursiers. Suite à la décision du Conseil Constitutionnel annulant les articles 465-1 et 621-15...
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 10:54
Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !

L’Enfance de l’Art a un peu d’avance sur le calendrier cette année et me voilà, en ce vendredi 29 avril après-midi, entouré de nombreux élus dont mon adjointe à la culture Juliette Keraudy, en présence de notre fidèle inspecteur de circonscription, Jean-Pierre Mollière, à la salle Amédée pour le vernissage de l’exposition d’arts visuels qui, traditionnellement, ouvre notre fameux festival jeune public. Thème retenu cette année : Terre terres.

 

Une exposition d’œuvres des enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques, réalisée en collaboration avec les enseignants, ainsi que Frédérique Lequibain et Ghislain Vouters, conseillers pédagogiques. Quelques unes de nos classes (de la petite section au CM2) ont en effet bénéficié, durant l’année scolaire, des compétences d’artistes plasticiens pour la réalisation de ces œuvres : Agnès Ernoult, Sandrine Hurtrer, Damien Leblon, Horric Lingenheld et Catherine Vandrome. Comme d’habitude, toutes et tous ont fait du bon boulot.

Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !
Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !
Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !
Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !

Si j’osais le jeu de mot, je dirais que cette exposition est terr… iblement réussie, avec cette grande volière en bois dans laquelle pendent des dessins d’oiseaux et des nids d’argile, mais aussi un film d'animation réalisé par les CE2 de Léo-Lagrange (Monsieur Terre), les planches de botanique inventées par les enfants de Brossolette, les sculptures marchant à la file indienne, en cadence ou à pas de loup des CM d’Anatole-France, les autres sculptures d’argile des maternelles de Curie d’après Giacometti (bluffantes !), les peintures rupestres des grandes sections de Jean-Macé, les marionnettes à base de boîtes de conserve des CM1 de cette même école ou encore une exposition autour de l’eau et des éléments naturels, les portraits en céramique des grandes sections de Camus, les photos de matières et d’objets des CM2 de Jean-Macé, ou ces autres photos de profil et de face des CE de Curie, un doigt devant la bouche pour matérialiser le subtil jeu de mot trouvé autour du thème imposé : « Chut, il faut se… taire ! ».

 

Raymond Devos n’aurait pas dit mieux : « En matière de bois, on parle de stère. Ah ben, si on parle de s'taire, c'est pas comme ça qu'on s'entendra ! ».

 

Rassurez-vous, nos élèves wattrelosiens s’y entendent très bien pour nous faire apprécier leur sensibilité artistique : leurs œuvres sont pleines d’inventivité et valent vraiment une visite à la salle Amédée (jusqu’au 19 mai, rue Amédée-Prouvost). Cerise sur le gâteau, nous avons également eu droit, en présence de très nombreux parents, à des saynètes et un spectacle de cirque proposés par les enfants.

 

Qui ont décidément bien du talent… que dis-je : des talents !

Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !
Enfance de l’Art : une première expo terr… ible !
Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 19:00
Saphir : une très, très bonne nouvelle pour Wattrelos !

C’est Henri Gadaut, 1er Adjoint et Conseiller Départemental qui, par une communication en Conseil municipal de Wattrelos ce jeudi 28 avril, nous en confirme la teneur.

 

On se souvient qu’après la victoire de la Droite aux élections cantonales en mars 2015, et le changement donc de la majorité départementale, celle-ci ne s’était pas considérée comme liée aux promesses de la majorité précédente pour la contribution du Département au financement de la reconstruction du pavillon Saphir de la Maison de retraite.

 

C’était un choc pour la ville, et donc pour les usagers. Pourquoi ? Parce que c’était une promesse de subvention de 2 M€ (1 M€ devait être versé en 2015, et 1 M€ en 2016, pour alléger les charges d’intérêt, et donc le coût de la construction faite dans le cadre d’un partenariat public-privé) qui s’envolait, et que sur un total d’un chantier de 10 M€ c’était beaucoup ! Ensuite parce que les travaux justement se terminent, et que le nouvel équipement est livré pour le printemps 2016.

 

Cela n’était pas acceptable ! Ce fut un branle-bas de combat ! Et la mobilisation de nos Conseillers Départementaux, (notamment le harcèlement par Henri Gadaut à chaque Commission Dépendance/Autonomie), le vœu unanime du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier, mon intervention personnelle auprès du Président Lecerf, l’invitation puis la visite de travail que j‘ai eue (en présence des deux Conseillers Départementaux) avec Geneviève Mannarino, Vice-Présidente du Conseil Départemental, a payé !

 

Je viens de recevoir, ainsi que le Directeur de l’Hôpital, un courrier de Mme Mannarino qui m’informe que, finalement, le Conseil Départemental a décidé d’inscrire – comme nous le souhaitons – 2 Millions d’euros de subventions d’investissements (dès 2016 !) et 101 280 € de crédits d’équipements pour la nouvelle structure.

 

Ah, pouvoir lire que l’ « EHPAD et ses équipes méritent d’être aidés », cela fait plaisir ! Aux équipes, conduites par le Dr Anne Duquesnois à l’EHPAD, d’abord. Mais aussi à tous ceux qui se sont mobilisés pour que le Département décide finalement de financer !

 

Un grand merci, et un bravo aux deux Conseillers Départementaux Wattrelosiens !

 

Pour lire la lettre de Mme Mannarino, cliquer ici.

Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 16:11
Fêtes d'école, la Ministre de l'Education répond !

Ce mercredi 27 avril après-midi, lors des questions au Gouvernement à l’Assemblée Nationale, en réponse à une question du député V. Ledoux (LR), Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale, a précisé la position du Gouvernement sur la tenue des fêtes d’école, qui semble-t-il fait beaucoup débat – trop ! – dans les conseils d’écoles et les établissements scolaires.

 

J’ai vu la Ministre à la fin de la séance, et elle m’a remis le texte exact, et précis, de la réponse ministérielle. Elle distingue les activités en temps scolaire et hors temps scolaire :

 

1°) « Concernant les activités qui ont lieu sur le temps scolaire, elles sont de la responsabilité de l’Education nationale et bien évidemment nous veillons à prendre toutes mesures pour assurer la sécurité. Ainsi, l’interdiction temporaire de sorties ou voyages scolaires a pu être prononcée après les attentats.

 

Ce n’était que des interdictions temporaires puisqu’actuellement, toutes les activités scolaires sont autorisées y compris les sorties et voyages scolaires. Mais comme nous ne pouvons passer outre le climat actuel, nous rappelons les règles de prudence habituelles. C‘est en ce sens que nous avons pris un ensemble de mesures et qu’une circulaire a été envoyée à l’ensemble des académies le 25 novembre dernier. »

 

2°) « Concernant les activités qui ont lieu hors du temps scolaires, c’est le cas des fêtes de fin d’année, elles relèvent, concernant les écoles, des communes. Nous sommes très attachés à ces fêtes de fin d’année. Nous conseillons aux maires de s’appuyer sur nos consignes de sécurité, même s’il n’est évidemment pas question d’enlever le pouvoir d’appréciation et de décision des maires sur cette question.

 

Par ailleurs, il y a des décisions de fonctionnement normal des écoles, où un directeur peut décider de tenir ou non une fête de fin d’année. Cela se passe ainsi sur tout le territoire, et pour des motifs qui très souvent ne sont pas liés à la sécurité.

 

Dans le Département du Nord, il a été redit au IEN, dans une réunion qui s’est notamment tenue ce mardi 26 avril, de transmettre aux directeurs d’école que les fins d’année doivent se dérouler dans des conditions les plus normales possibles et je vous confirme qu’aucune consigne n’a été donnée par le ministère pour l’annulation d’une quelconque manifestation de fin d’année dans le Nord ».

 

Aussi, et pour ce qui concerne Wattrelos la position du maire est claire : je suis pour que les fêtes d’école se tiennent comme prévues et comme nous en avons l’habitude !

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 10:27

Ce matin, le Journal Officiel publie la question que j'ai posée au Ministre des affaires sociales et de la santé contre les pratiques qui seraient inacceptables des complémentaires santé, s'agissant de la prise en charge des frais d'optique telles que les dénoncent les opticiens de France.

Pour lire l'intégralité de ma question, cliquez ici.
Une question parue au J.O.
Publié par Dominique Baert
commenter cet article
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 07:26
Vote de la réforme du CSM, la droite face à ses responsabilités !

Mardi 26 avril, l’Assemblée Nationale a adopté, par 292 voix pour, 196 contre et 44 abstentions,  le projet de loi constitutionnelle réformant le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), élément essentiel du pacte républicain.

 

Ce texte important recouvre deux objectifs indissociables : garantir l’indépendance de la justice et assurer l’impartialité des missions confiées aux magistrats du parquet en renforçant les pouvoirs de discipline et de nomination du CSM à leur égard.

 

J’ai évidemment voté ce texte avec mes collègues socialistes car, à nouveau, il vient concrétiser un engagement, pris en 2012, par le candidat François Hollande qui affirmait sa volonté de garantir l’indépendance de la justice  et de tous les magistrats, de revoir les règles de nomination, de déroulement de carrière et de réformer le CSM.

 

Déjà, en 2013, nous avions voté la loi du 25 juillet qui supprimait les instructions individuelles en mettant fin aux interventions inappropriées de l’exécutif dans l’exercice de l’action publique.

 

Au printemps 2013, également, l’Assemblée Nationale avait voté, en première lecture, ce projet de loi constitutionnelle qui garantissait une majorité de magistrats au sein du CSM, confiait le pouvoir de nomination des personnalités extérieures du CSM à un collège indépendant et imposait un avis conforme du CSM sur les nominations au parquet. Malheureusement, l’opposition de la Droite au Sénat à l’été 2013 n’a pas permis de faire aboutir l’ensemble de ces dispositions novatrices.

 

Afin cependant d’aboutir à un texte de loi constitutionnelle de rassemblement qui soit quand même un progrès, le Président de la République, le gouvernement et la majorité de gauche à l’Assemblée Nationale ont recentré le projet de loi autour de deux articles :
                - l’article 1er, modifiant l’article 64 de la Constitution, dispose que le CSM concourt à l’indépendance de l’autorité judiciaire dont le Président de la République est garant ;
                 - l’article 2, modifiant l’article 65 de la Constitution dispose que les magistrats du parquet sont nommés sur l’avis conforme du CSM.  

 

La Gauche au pouvoir depuis 2012 a toujours respecté scrupuleusement les avis donnés par le CSM, ce qui était loin d’être le cas de la Droite lorsqu’elle dirigeait le pays !

 

Comble du cynisme, ce mardi à l’Assemblée Nationale, la Droite a fait volte-face et refusé de voter le texte que la … Droite sénatoriale avait voté en juillet 2013 !

 

Pour être adopté définitivement, ce Projet de loi constitutionnelle, essentiel pour le respect de la séparation des pouvoirs, nécessite maintenant une révision de la Constitution et doit être validé par une majorité des 3/5ème du Parlement réuni en Congrès. Le vote intervenu aujourd’hui rend a priori possible la convocation du Congrès.

 

A un an de l’élection présidentielle de 2017, c’est à la Droite désormais d’affronter ses vieux démons « d’une justice aux ordres » et de rompre le lien de subordination entre le parquet et la Chancellerie auquel elle tient tant. L’indépendance réelle de la Justice et le service de l’intérêt général sont en jeu.

24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:24
Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Le 9ème spectacle des Copés in Deux se sera ouvert sur « le P’tit Bistrot » tenu par Christian, fonctionnaire municipal qui aurait été révoqué, et qui coule des jours paisibles dans son hamac. Son copain Jacques, qui le réveille a « le moral à zéro » (oh mes gins, qu’ch’est dur d’vieillir !) sur l’air de « je n’aurai pas le temps » (de M. Fugain). Autre pilier, Francis, plus romantique, revisite en chansons la java bleue, l’hirondelle des faubourgs, les ponts de Paris, où on trouve un gamin de Paris, qui vient de Pigalle, « un mauvais garçon aux façons pas très catholiques, »… Avec Johnatan, Christian se fait prêcheur dans une chanson à voix « pour avoir un monde sans aucune violence ».

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Jacques fait ensuite l’éducation sexuelle du même Johnatan sur l’air du « Géant de papier » (« faut foncer un point, ch’est tout ! »). Et pour rester « léger », voilà que Francis raconte ses déboires avec son chien dénommé Baiser… jusqu’à ce qu’il finisse par prendre une chatte, qu’il nommera Minette !

 

Et apothéose, voilà, avec Christian au micro, le « Juke Box Blues » de l’orchestre hunki-tonki (rien à voir avec la Tonkinoise !).

 

Vous avez compris tout cela ? Non ? Tant mieux ! Allez voir les Copés in Deux à leur prochain spectacle, ils ne manqueront pas de vous reprendre certains sketches de cette 1ère partie « Cabaret ».

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

La 2ème partie, c’était l’innommable, l’indémodable, l’inégalable, le babeleux et mauvaise langue, Valentin ! Et le lascar, il fait rire de tout ! D’Adolf Hitler à la gay pride ; de « Meetic, tu cliques, tu niques ! » ; ou de sa belle-mère : pour elle, qui lui a demandé de l’aider à préparer ses obsèques - ce qu’il appelle « l’opération youpi » - il commande un cercueil garni de cuir… pour mettre une peau de vache !

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Temps fort de cette 2ème partie : le tournage de la série « Tromperie à Wattrelos », avec Valentin, le mari), Yann (du public, l’amant) et Michèle (prise dans le public,… mais mon Adjointe aussi aux Fêtes, dans un rôle de composition, d’épouse et de maîtresse !), avec Christian au plateau de réalisation, et Gégé la tête (dans un cerceau pour faire le lion de la MGM – rugissements garantis !). Plusieurs prises, lente, accélérée pour cet adultère/meurtre/suicide désopilant, pour lequel une mention très spéciale pour Michèle, exceptionnellement en blonde, qui ôte son peignoir, se glisse sous la couverture, et se suicide avec une qualité d’exécution (c’est le mot !) remarquable !

 

Dans son remake de « La Chance aux chansons », Valentin revisite ensuite le rap de Maître Gim’s, ou le Tirelipimpon de Carlos. On y voit aussi Julio Iglesias chanter le « Jules César » du Grand Jojo, ou Johnny Hallyday entonner « le p’tit bonhomme en mousse ! », ou encore Sarkozy qui a « capté la chorégraphie » de la danse des canards ! 

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Et feu d’artifice en conclusion : le célèbre sketch du cours de saut en parachute par un moniteur belge ! Un grand moment ! Du vrai bon rire !!!

 

Assurément, tous ceux qui auront choisi de passer leur après-midi au CSE ce dimanche, ne l’auront pas regretté. Vue la salle pleine, cela fait du monde heureux ! J’en étais.

Publié par Dominique Baert
commenter cet article
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 09:21
St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

Le collège St-Jo de Wattrelos s’est jumelé, il y a 50 ans, avec l’Oderkierchen gymnasium de Mönchoenglabach, et comme ses responsables l’ont souhaité, en liaison avec Laurence Sueur mon Adjointe aux Relations internationales, c’est bien volontiers que j’ai accepté d’officialiser cet anniversaire par une réception officielle en mairie ce samedi matin.

St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

Avec au premier rang les deux anciens directeurs, Paul Decornet et Jean-Louis Derycke, Christophe Soares, Directeur de St-Jo, aura dressé, dans cette salle des mariages où sont accrochés les drapeaux de nos villes jumelles, la genèse de ce qui a conduit – après le fait coïncident d’une panne d’un bus allemand qui permit de nouer les premiers contacts – les deux établissements à se jumeler. Il valorisa notamment l’engagement décisif de plusieurs hommes et femmes dans ces échanges, et rappela l’ampleur, et l’étroitesse, des relations, soulignant leur importance pour la formation et la culture de tant de jeunes français et allemands.

 

Les deux directeurs allemands, Bernard Spagnol l’actuel directeur, et Kurt Beaujean, son prédécesseur s’exprimèrent aussi ; ce dernier affirma, avec beaucoup d’émotion, dans un français impeccable, que « l’Allemagne et la France sont les deux moitiés un même cœur, devenues inséparables ».

St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

C’est l’idée que j’ai également reprise dans mon discours, soulignant l’attachement qu’apporte la ville à ces échanges entre ces deux établissements, et plus généralement entre la France et l’Allemagne. Après s’être tant fait la guerre, « si français et allemands n’ont pas d’unité d’histoire, ils ont un même destin : l’Europe ! »

 

Nos jeunes ne peuvent pas, ne doivent pas cependant ignorer que la paix est un bien précieux mais récent et encore fragile. Et si aujourd’hui, ils ne connaissent que la paix, c’est une chance que la jeunesse des précédentes générations n’aura pas connu !

 

Wattrelos soutient ces échanges, en dépit des contraintes. Car c’est essentiel. Ils sont une pierre pour que l’Europe ne se disloque pas, mais se renforce au contraire. Pour que l’Europe « ait un corps, une existence saine et solide, il faudra sans doute de longs et pénibles efforts aux hommes et aux femmes de bonne volonté ! ». Assurément, j’en ai devant moi ce samedi matin ! Aussi aux deux directeurs allemands dont les propos ont été une véritable déclaration d’amour à la France, en conclusion de mon intervention, dans une symbolique déclaration d’amitié et de reconnaissance pour leur engagement, j’ai offert une poupée Berlouffes à chacun.

St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

Merci à tous ceux qui font vivre ces échanges, et notamment aux familles qui les rendent possibles !

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

Publié par Dominique Baert - dans Maire de Wattrelos
commenter cet article
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 14:38

Ayant pris, depuis le 1er janvier 2016, la suite de la prime pour l’emploi (PPE) et du volet activité du revenu de solidarité active (RSA), la prime d’activité, qui concerne les salariés et travailleurs indépendants âgés de 18 ans et plus, est d’ores et déjà un succès incontestable.

 

A peine trois mois après sa mise en place, plus de 2,3 millions de foyers, représentant plus de 3,8 millions de Français, ont bénéficié de ce supplément de pouvoir d’achat qui s’adresse à tous les actifs qui gagnent moins de 1 500€ nets par mois (pour un célibataire). La prévision initiale de 2 millions de ménages est d’ores et déjà dépassée !

 

Cette prime d’activité, issue de la loi du 17 août 2015 sur le dialogue social et l’emploi que j’ai votée, bénéficie aujourd’hui à de nouveaux publics – plus de la moitié des bénéficiaires ne percevaient pas le RSA activité- et représente un droit nouveau pour les jeunes qui sont d’ores et déjà nombreux à la percevoir : près d’un adulte bénéficiaire sur cinq, soit près  de 400 000 personnes, a moins de 25 ans.

 

Simple d’usage- le simulateur disponible sur le site de la CAF (www.caf-fr) a enregistré plus de 12 millions de simulations- et d’accès – la procédure de demande de la prime d’activité peut être entièrement réalisée en ligne- la prime d’activité apporte en moyenne un gain de pouvoir d’achat de 164€ par mois.

 

Pour notre seul département du Nord, ce sont près de 110 000 ménages qui perçoivent aujourd’hui cette prime d’activité, une prime qui vient soutenir les travailleurs modestes.

 

Le succès de la prime d’activité prend encore plus de signification à un moment où  le marché du travail affiche enfin  des signes de reprise indéniables : au premier trimestre 2016 avec près de 1,90 million d’embauches, niveau sans précédent depuis 2011, le nombre de déclarations d’embauche hors intérim progresse de 4,8% !

Publié par Dominique Baert
commenter cet article
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 15:20

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire sur la nécessité d'élargir enfin aux engagés volontaires les conditions d'attribution de la croix du combattant volontaire.

 
Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.
Une réponse parue au J.O.
Publié par Dominique Baert
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 08:48
Ma Proposition de Loi votée à l'unanimité !

Ca y est, c'est voté ! Ce jeudi, c'est dans l'hémicycle qu'était débattue ma Proposition de loi réformant les procédures de répression des abus sur les marchés boursiers. Suite à la décision du Conseil Constitutionnel annulant les articles 465-1 et 621-15 du Code Monétaire et Financier, il y avait urgence à légiférer, car, sinon, à partir du 1er septembre 2016, en France, il n'y aurait plus eu de possibilité de poursuivre ceux qui fraudent sur les marchés boursiers. La Proposition de Loi ainsi : organise la procédure de répression entre le Parquet National Financier et l'Autorité des Marchés Financiers ; réécrit les articles du CMF en intégrant le droit européen ; augmente fortement les sanctions financières pénales. En l'absence de tout député FdG, EELV et FN, et soutenue évidemment par le groupe socialiste, ma Proposition de Loi a été approuvée, dans son opportunité et son contenu,  par les Radicaux, l'UDI mais aussi les Républicains, et donc votée ce jeudi… à l'unanimité !

 

Pour lire mon intervention dans l'hémicycle, cliquer ici