Recherche

Articles récents

  • « Allez, allez, allez… » dans nos Centres aérés !
    C’est le tube de l’été, et je l’ai au moins entendu deux fois ce matin : si Magic System rythme les chorégraphies des enfants que nous accueillons durant les six semaines de nos...
  • Une question parue au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie la question écrite que j'ai posée : au secrétaire d'État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de...
  • J’interviens en deuxième lecture de la LFR
    A nouveau, le groupe socialiste m’a invité à être l’un de ses intervenants pour la seconde lecture de la loi de finances rectificative pour 2014.   La règle étant...
  • Fabius me répond sur la sécurité transfrontalière !
    L’an dernier, j’avais participé à Tournai, aux côtés des ministres de l’Intérieur belge et français (donc Manuel Valls), à une réunion pour renforcer la coopération transfrontalière des...
  • Deux questions parues au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées : au secrétaire d'État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du...
  • Stars 80, entre ambiance et cœur au parc
    C’est toujours un grand moment que la fête nationale. Pour la nation bien sûr, dans le symbole du défilé militaire parisien, mais aussi pour la Ville de Wattrelos qui, au parc urbain,...
  • Quatre questions parues au J.O.
    Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées : au ministre du travail, de l'emploi et du dialogue social sur la complexité de la situation...
  • L'école est finie... pour 58 jours !
    Trait d’humour de notre Inspecteur de l’Education nationale à Wattrelos, Jean-Pierre Mollière : alors que nous recevons ce soir les enseignants des écoles publiques en mairie pour la...
  • La LFR 2014 améliore la vie : je vote pour !
    Si certains ont des états d’âme dans la majorité (privilégiant les postures politiques ou stratégies de parti), moi, je n’en ai aucun, surtout pour voter un texte qui ne comporte que des...
  • A Bercy, pour le CCSF
    Ce matin, je suis à Bercy, pour participer à l’installation par le ministre des finances Michel Sapin du comité consultatif du secteur financier, au sein duquel j’ai été nommé par arrêté...
Liste complète

Syndication

  • Flux RSS des articles

Vendredi 25 juillet 2014 5 25 /07 /Juil /2014 16:56
- Publié dans : Maire de Wattrelos

Centres-aeres-2014_blog-18-copie-1.jpegC’est le tube de l’été, et je l’ai au moins entendu deux fois ce matin : si Magic System rythme les chorégraphies des enfants que nous accueillons durant les six semaines de nos centres d’accueil de loisirs (centres aérés), c’est que sa chanson est à l’image de l’ambiance qui y règne : joyeuse !

 

Oui, y a de la joie dans ces 14 centres (7 maternels, 7 primaires) que les jeunes Wattrelosiens sont de nouveau nombreux à fréquenter (près de 1 100 inscrits). De plus en plus nombreux au fil des années même, preuve que le travail fourni par les 28 agents des services municipaux, les 10 directeurs et les 139 animateurs (chiffres de cette session de juillet) est de qualité, qu’il répond à un besoin aussi.

 

Les centres aérés à Wattrelos, c’est une belle, c’est une grosse machine qui présente trois caractéristiques :

  • chaque centre est tenu d’élaborer son projet pédagogique (les fameux thèmes que l’on retrouve ici ou là : cirque, jeux olympiques, super héros, B.D., conquête de l’ouest, etc.) ;
  • les activités locales doivent êtres les plus aérées possibles (en fonction de la météo bien sûr). Cette année, deux temps forts particuliers avec les sorties au parc Astérix pour les grands et à la Mer de sable pour les plus jeunes. Par ailleurs, le succès pour nos mini-stages sportifs, culturels ou de loisirs ne se dément pas ;
  • les activités externes (campings et colonies) fonctionnent également très bien, et j’irai personnellement rendre visite aux enfants en camping à Merlimont, puis en colo à Lesparre-Médoc.

Cette année, ce triptyque à succès est conforté et j’en suis ravi. J’exige néanmoins de tous les collaborateurs qui ont la responsabilité de nos enfants une vigilance absolue en matière de sécurité : chacun d’entre eux engage la responsabilité de la Ville en accueillant ces enfants ! D’abord en garantissant une qualité d’accueil et d’animation (le principal objectif, ne le perdons pas de vue, c’est que les enfants s’amusent et passent de bonnes journées de vacances !). Ensuite en ne transigeant pas avec les règles de sécurité, même si le risque zéro n’existe évidemment pas. Mais il faut tout faire pour s’en approcher.

 

Ce matin, comme tous les ans, je vais visiter quelques uns de ces centres et de ces mini-stages en compagnie de mes collègues élus – parmi lesquels Sylvie Zaïdi, en charge des activités périscolaires, et Georges Prpic, en charge de l’éducation – de directeurs de service de la Ville et de l’équipe de collaborateurs qui pilote la machine depuis son quartier général au CSE. Visite traditionnelle, mais vrai moment de plaisir tant la bonne humeur et l’esprit de la fête habitent les différentes équipes d’animateurs et les différents groupes d’enfants que je croise.

Centres-aeres-2014_blog-1.jpeg 

Centres-aeres-2014_blog-2.jpegNous commençons par le centre Jaurès-Michelet où nous surprenons les enfants de maternelle en pleine répétition de leur spectacle de l’après-midi (aujourd’hui est le dernier jour de la session de juillet), se trémoussant sur une chorégraphie de… je vous le donne en mille : Magic System évidemment (ph. ci-dessus) ! Et je vois que la contagion gagne quelques unes de mes élues… En ce qui me concerne, on m’a fabriqué une cravate customisée que je n’hésite pas à enfiler en compagnie d’un autre copain cravaté (ph. ci-contre) ! J’avais opté pour le col ouvert ce matin ; me voilà rappelé à mes fonctions ! Côté élémentaire, ce sont des jeux d’adresse qui sont organisés dans la cour : un grand classique mais qui fonctionne toujours.

 

Au CSE (photos ci-dessous), nous découvrons deux mini-stages : théâtre – une histoire de loup, d’ogre et de « bons champignons tout ronds » fabriqués par nos jeunes acteurs en herbe – et arts plastiques où les filles sont très nettement majoritaires. L’atelier du matin consiste à peindre de petites branches ramassées au parc du Lion, après une séance de modelage de plâtre ayant laissé dans un coin de déjà belles œuvres.

 

Centres-aeres-2014_blog-3.jpeg Centres-aeres-2014_blog-4.jpeg

 

Centres-aeres-2014_blog-8.jpegLe parc du Lion, justement, nous le traversons pour rendre visite à des amateurs de glisse. C’est de glisse urbaine qu’il s’agit (photos ci-dessous). Du skate au… skate parc, forcément, au lendemain d’une séance de BMX qui a donné lieu à de belles photos téléchargeables sur le blog de nos centres (www.accueilsdeloisirs-wattrelos.fr). Les enfants sont venus à trottinette (de marque Dominator, ça ne s’invente pas) : la glisse, c’est aussi ça ! Puis du nordic blading, sorte de biathlon urbain qui consiste à marier roller et tir à la carabine sur cible électronique. On me propose d’essayer ; bingo, je tente ma chance… et je ne m’en tire pas trop mal, malgré une cible mal ajustée (ph. ci-dessus).


Centres aérés 2014 blog-5Centres-aeres-2014_blog-6.jpegCentres aérés 2014 blog-7Centres-aeres-2014_blog-9.jpeg

 

Puis nous filons vers le Sapin Vert (où les grands proposent une chorégraphie géante sur une musique de vous-savez-qui, et où les petits profitent d’un coin à l’ombre, pour faire vivre l’opération Jean-Zay-les-bains : du sable, des outils de plage, un transat, des bouées… On s’y croirait !

 

Centres-aeres-2014_blog-10.jpeg Centres-aeres-2014_blog-11.jpeg

 

Centres-aeres-2014_blog-12.jpegNotre périple se termine au Touquet Saint-Gérard, à Anatole-France, l’un de nos plus gros centres, avec un accueil de folie : je suis littéralement assailli d’enfants qui me reconnaissent et viennent spontanément me dire bonjour. Y a pas à dire, ça fait plaisir ! Leurs clowns d’animateurs – comprenez : leurs animateurs déguisés en clowns – ont convoqué un collègue, Sublimo, sculpteur de ballons qui s’emploie aussitôt à fournir à chaque enfant sa petite sculpture. Il a du boulot mais il travaille à une vitesse impressionnante.

 

Centres-aeres-2014_blog-16.jpegEt puisque c’est déjà l’heure de passer à table, je fais un crochet pour voir les petits au restaurant scolaire. Avec un heureux dans la salle : le petit Romain dont c’est l’anniversaire et qui veut faire une photo avec moi ! Aucun problème bien sûr !

 

 

 


Centres-aeres-2014_blog-13.jpeg Centres-aeres-2014_blog-14.jpeg Centres-aeres-2014_blog-15.jpeg

 

Voilà nos centres d’accueils de loisirs sur de bons rails : à mi-parcours, tout va bien. Merci à tous ceux qui les font vivre ! Et comme le dit la chanson : « Allez, allez, allez »… dans nos centres aérés !

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 16:50
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie la question écrite que j'ai posée :

  • au secrétaire d'État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, sur la nécessité qu'il y ait, dans le projet de loi de finances pour 2015, une revalorisation de l'allocation différentielle pour conjoint survivant. Pour lire ma question, cliquez ici.
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 15 juillet 2014 2 15 /07 /Juil /2014 20:26
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

A nouveau, le groupe socialiste m’a invité à être l’un de ses intervenants pour la seconde lecture de la loi de finances rectificative pour 2014.

 

La règle étant de ne pas répéter en seconde lecture ce qu’on a dit en première lecture, j’ai centré mon intervention sur une réponse politique à celles et ceux qui dans des oppositions variées (surtout à droite, heureusement !) critiquent ou s’opposent à ce texte, car en effet, comment ne pas voir que cette LFR est d’abord et avant tout une loi de baisse des impôts pour les plus modestes ?

 

Cette nouvelle lecture s’est prolongée bien tard et j’ai quitté l’Assemblée à 1 h 30.

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

 

 
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Mardi 15 juillet 2014 2 15 /07 /Juil /2014 17:12
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

db-fabius.jpgL’an dernier, j’avais participé à Tournai, aux côtés des ministres de l’Intérieur belge et français (donc Manuel Valls), à une réunion pour renforcer la coopération transfrontalière des autorités de police. La mise en place des décisions prises et des coopérations nouvelles telles que depuis lors, les services belge et français ont travaillé pour les renforcer, a cependant besoin de la ratification d’un accord franco-belge.

 

C’est justement pour savoir où en est précisément le calendrier diplomatique et de ratification de cet accord international si important, appelé « Tournai 2 », que j’ai écrit au Premier Ministre sur ce thème le 6 mai dernier.

 

Je viens de recevoir ce jour un courrier de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Il m’annonce que la préparation du texte se termine justement ce jour, et que le Projet de Loi passera en Conseil des ministres la semaine prochaine, mercredi 23 juillet.

 

Une bonne nouvelle assurément pour nos relations policières franco-belges. Lors de la ratification, c’est sûr, je voterai pour !

 

Pour lire la réponse de Laurent Fabius, cliquer ici.

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 15 juillet 2014 2 15 /07 /Juil /2014 12:23
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées :

  • au secrétaire d'État, auprès du ministre des finances et des comptes publics, chargé du budget, sur le paiement, par les maisons d'assistantes maternelles (MAM), de la taxe d'habitation. Pour lire ma question, cliquez ici.
  • à la ministre des affaires sociales et de la santé sur une très souhaitable mise en place d'un modèle national d'étiquetage nutritionnel simplifié afin de lutter contre les maladies chroniques liées à une mauvaise alimentation. Pour lire ma question, cliquez ici.
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Lundi 14 juillet 2014 1 14 /07 /Juil /2014 10:20
- Publié dans : Maire de Wattrelos

14-juillet-2014-2.jpgC’est toujours un grand moment que la fête nationale. Pour la nation bien sûr, dans le symbole du défilé militaire parisien, mais aussi pour la Ville de Wattrelos qui, au parc urbain, privilégie moments familiaux et conviviaux autour de la ferme pédagogique, de la dizaine de sympathiques stands de nos associations tenus par des bénévoles (tous aussi sympas !) au podium où, en spectacle cet après-midi, notre choix s’est porté sur des stars 80 bien connues, portées par le film et la tournée du même nom.

 

Elles auront créé l’ambiance, les stars ! Que de monde pour les applaudir, que de mains qui frappent en rythme, quel beau moment.

 

14-juillet-2014-4.jpg 14-juillet-2014-3.jpg


Cela commence fort grâce à Cookie Dingler et sa Femme libérée, repris en rythme par un public déjà conquis. Avec son accent toulousain, Jean-Pierre Mader attaque Disparue, juste avant que William, du groupe Début de soirée, n’évoque « la vie la nuit / de musique en rêve » pour « toi qui sens le bruit de ton cœur qui marque le tempo »…

 

Le public fait les chœurs, et bien des refrains, il est vrai, je les fredonne aussi en chœur. Ainsi, Jean-Pierre Mader recommande de mettre Un pied devant l’autre : « Y a toujours une route (…) / J’mets un pied devant l’autre, sans penser à demain (…) / Y a toujours un rêve (…) / J’mets un pied devant l’autre, sans regarder plus loin ».

 

Et William qui invite à « ranger dans un placard tes idées noires », en chantant « ce refrain qui te plaît », en tapant car « c’est ta façon d’aimer » : le « rythme qui t’entraîne jusqu’au bout de la nuit réveille en toi le tourbillon d’un vent de folie » !

 

Les trois artistes, épaulés par le guitariste Jean-Noël Tichit, jouent et chantent ensemble, s’aventurent ainsi sur un medley de Police, un Couleur café de Gainsbourg, AC/DC, Bob Marley, et invitent à danser Le jerk de Thierry Hazard ! Ca bouge, ça danse parmi les 2 500 spectateurs, et cela explose littéralement quand Mader entonne Macumba !

 

Moments de tendresse ensuite, avec Cookie au piano, pour une reprise de Jean-Jacques Goldman : « Vivre des songes, à trop veiller (…) / J’ai beau me dire qu’il faut du temps (…) / Quoi que je fasse, où que je sois / Rien ne t’efface, je pense à toi… ». Reprise ensuite de Marc Lavoine : « Le visage pâle, les cheveux en arrière, et j’aime ça / Tellement si belle, je l’aime tellement si fort / Elle a les yeux revolver / Elle a tiré la première, m’a touché, c’est foutu ». Il est vrai qu’elle est « tellement si femme, je l’aime tellement si fort »…

 

Clin d’œil ensuite à France Gall (Evidemment) pour un hommage à Balavoine : « Y a des silences qui disent beaucoup »… Juste avant la reprise rythmée de Téléphone : « Je rêvais d’un autre monde (… ) / Je rêvais réalité, ma réalité »… Une autre réalité, vécue passionnément par tous ceux qui sont au parc cet après-midi !

 

Et voilà qu’en final, nos trois complices reprennent sous l’accompagnement du public leur tube initial : « Etre une femme libérée, tu sais ce n’est pas si facile »… Je gage que nombre de celles qui sont ici, mais aussi ailleurs, le pensent !

 

En tous cas, ce fut une bien belle fête et je suis heureux qu’avec l’aide des associations, notre municipalité ait pu mettre cet après-midi du bonheur dans les cœurs : ça aide à vivre aussi !

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 8 juillet 2014 2 08 /07 /Juil /2014 14:38
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie les questions écrites que j'ai posées :

  • au ministre du travail, de l'emploi et du dialogue social sur la complexité de la situation administrative et financière des personnes bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) qui acceptent un emploi à durée déterminée de courte durée. Pour lire ma question, cliquez ici.
  • à la secrétaire d'État, auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, sur la question du transport des travailleurs handicapés depuis leur domicile vers les établissements ou services d'aide par le travail (ESAT). Pour lire ma question, cliquez ici.
  • au ministre des finances et des comptes publics sur l'intégration des médiations d'entreprise à la transposition de la directive du Parlement et du Conseil européen relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation (RELC). Pour lire ma question, cliquez ici.
  • au ministre des finances et des comptes publics sur la généralisation de la médiation à tous les secteurs de la consommation. Pour lire ma question, cliquez ici.


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Jeudi 3 juillet 2014 4 03 /07 /Juil /2014 12:18
- Publié dans : Maire de Wattrelos

Trait d’humour de notre Inspecteur de l’Education nationale à Wattrelos, Jean-Pierre Mollière : alors que nous recevons ce soir les enseignants des écoles publiques en mairie pour la fin de l’année scolaire, voilà qu’il leur rappelle que la rentrée, c’est dans… 58 jours ! Murmures dans la salle…

 

Réception des enseignants 2014-1C’est, comme à l’accoutumée, avec la chorale des instituteurs que s’ouvre notre cérémonie traditionnelle, avec deux chants : Je suis un voyou et surtout Dans la troupe… vous savez, celle où il n’y a pas de jambe de bois… Bonne humeur garantie évidemment !

 

Cette manifestation est l’occasion de saluer les enseignantes méritantes qui partent en retraite (ci-dessous, à gauche) : Régine Dubois (écoleJean-Jaurès, depuis 17 ans) ; Patricia Leveugle, depuis 35 ans à la maternelle Ferdinand-Buisson ; Pascale Vandekerkhove, coordonnatrice Education prioritaire à l’Inspection ; et Catherine Witt, de la maternelle Lavoisier, à qui sont aussi et surtout décernées les palmes académiques (ci-dessous, à droite).

 

Reception-des-enseignants-2014-6.jpg Reception-des-enseignants-2014-4.jpg

 

Je rends hommage à toutes ces dames en leur exprimant notre reconnaissance pour tout ce qu’elles ont donné à nos jeunes Wattrelosiens pendant toutes ces années. Comme l’écrivit François Mitterrand : « Etre enseignant, ce n’est pas un choix de carrière, c’est un choix de vie ». Bonne retraite à nos institutrices dévouées !

 

Reception-des-enseignants-2014-2.jpg Reception-des-enseignants-2014-3.jpg

 

L’autre objet de cette manifestation, c’est l’école, une école à qui la Municipalité est très attachée. Une école qui est, j’en suis convaincu, plus que jamais au cœur des solutions de crise, économique, sociale, morale et citoyenne.

 

Parce que c’est l’école qui forme et prépare aux métiers d’avenir, parce que c’est elle qui éduque au vivre ensemble, et parce qu’elle est la clé de l’ascenseur social.

 

« L’école, ici, à Wattrelos, nous y croyons et nous l’aimons, ai-je dit dans mon intervention. Parce que servir l’école, c’est servir nos enfants. Parce qu’investir dans nos écoles, c’est préparer l’avenir de Wattrelos ! ». J'ai aussi évoqué la mobilisation municipale, forte, pour nos écoles, comme cela s’observe dans nos budgets. L’éducation sera à nouveau la pierre angulaire du prochain contrat unique que la Ville va signer pour 2015-2020 dans le cadre de la nouvelle politique gouvernementale de la ville.

 

J’ai bien entendu évoqué la rentrée prochaine, où Wattrelos sera au rendez-vous de la réforme des rythmes de l’enfant, dans l’intérêt même de nos enfants ! Tout sera prêt pour septembre.

 

Mais en conclusion, j’ai tenu à exposer publiquement trois de mes préoccupations fortes, auxquelles je souhaite que l’année qui vient nous permette d’apporter des réponses :

 

- d’abord l’inacceptable tendance des parents à préférer leurs vacances à la scolarisation de leurs enfants ! J’ai saisi le ministre de l’éducation de ce sujet ; cela ne peut plus durer : à partir du 15 juin, des enfants ne vont plus à l’école, parce que leurs parents sont partis en vacances. Il doit y avoir sanctions.

 

- ensuite la lente dérive du développement de l’école à domicile. Je plaide pour que l’éducation ne se fasse qu’à l’école !

 

- enfin, alors que le Rectorat envisage de faire des économies sur les locaux de l’inspection de Wattrelos, et n’exclut pas de la délocaliser à Tourcoing, avec force, je dis non ! Notre inspection est à Wattrelos, elle doit y rester !

 

Pour lire mon discours, cliquer ici.

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 19:08
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

LFR-1er-juillet-2014.jpgSi certains ont des états d’âme dans la majorité (privilégiant les postures politiques ou stratégies de parti), moi, je n’en ai aucun, surtout pour voter un texte qui ne comporte que des améliorations substantielles pour la vie des Français.

 

Car qu’est-ce- qu’il y a dans cette loi de finances rectificative pour 2014 ?

 

> Une réduction d’impôt sur le revenu en faveur des ménages modestes : ainsi, sur les impôts 2013, les ménages dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 1,1 fois le Smic (14 145 € pour un célibataire, 28 290 € pour un couple) connaîtront une réduction d’impôt de 350 € pour un célibataire, 700 € pour un couple ! 

Cette mesure va réduire l’impôt d’environ 3,7 millions de foyers fiscaux pour un coût budgétaire de 1,16 Md €, qui sont autant de pouvoir d’achat en plus pour les Français concernés ! 1,9 million de foyers fiscaux qui auraient dû être imposables en 2014 deviendront non imposés (art. 1er).

Ainsi, un couple de retraités percevant chacun une pension de 1 200 € verra son impôt cette année passer d’environ 1000 € à 300 €.

Cette mesure est financée grâce à 1 Md € de recettes supplémentaires issues de la lutte contre les avoirs non déclarés à l’étranger.

 

> une réforme de la taxe d’apprentissage (art. 2) ;

 

> des économies de dépenses d’1,6 Mds € (pour tenir compte de la dégradation des recettes) (art. 3).

 

> la réindexation des allocations logement (APL et ALS), soit un coût de 97 millions € (art. 6).

 

Par ailleurs, dans le cours du débat, à l’initiative des commissaires socialistes aux finances (par un amendement que j’ai co-signé), l’exonération de la taxe d’habitation et de la redevance a été prolongée en 2014 pour les ménages et les personnes âgées aux revenus modestes. Cette mesure complète la revalorisation de 4 % des seuils du revenu fiscal de référence de la LFI pour 2012, ce qui devrait permettre de compenser l’impact de la perte de la demi-part veuves. 240 000 personnes seraient concernées pour un montant moyen de 365 euros.

 

Le résultat du vote a été clair : l’Assemblée nationale a voté pour, avec une très nette majorité ! 553 votants, 539 exprimés ; 307 pour, 232 contre.

 

C’est une belle victoire politique pour le Premier ministre, Manuel Valls ! Il aura su rassembler tous les socialistes, écolos et radicaux… Et il n’a pas manqué de remercier la majorité « pour ce vote de courage. Le courage, c’est d’assumer ses responsabilités, c’est de gouverner, c’est de faire les réformes pour le pays » a-t-il ajouté !

 

Manuel Valls vient, une fois de plus, de montrer qu’il a la trempe et la volonté pour faire ces réformes. Comme il l’a dit ce matin au groupe socialiste : « Je ne serai pas le Premier ministre d’un gouvernement qui n’avance pas ». Rappelant à l’ordre ceux des socialistes qui auraient été tentés par des votes contraires, ferme et déterminé, il a mis en garde : « Si nous-même, nous contribuons à la crise de confiance, on n’y arrivera pas ».

 

Message entendu, d’évidence…

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 1 juillet 2014 2 01 /07 /Juil /2014 15:03
- Publié dans : Député de la 8e circonscription du Nord

A-Bercy-pour-le-CCSF.JPGCe matin, je suis à Bercy, pour participer à l’installation par le ministre des finances Michel Sapin du comité consultatif du secteur financier, au sein duquel j’ai été nommé par arrêté du ministre du 18 juin 2014 sur proposition du Président Bartolone pour représenter l’Assemblée nationale.

 

Présidé par Emmanuel Constans, le CCSF est composé de 32 membres titulaires, avec un équilibre entre responsables des établissements de crédit, d’assurances, des marchés financiers, des intermédiaires, des associations de consommateurs, humanitaires et d’épargnants, syndicats de salariés, personnalités qualifiées, un représentant de l’Assemblée nationale et du Sénat. Son objectif est de formuler l’avis de la communauté des professionnels et des consommateurs, experts du secteur financier ; il suit aussi de près les sujets européens de sa compétence.

 

Michel Sapin affirme d’entrée que l’objectif du gouvernement « est de promouvoir la bonne finance, celle qui alimente la croissance et est au service de tous », à l’inverse de la « mauvaise finance », celle qui est source de dérèglements ! Il salue le comité, « plate-forme de rencontres et d’échanges ».

 

Rappelant les deux grands chantiers législatifs qu’ont été la loi de séparation et de régulation des activités bancaires et celle sur la consommation, dont l’application et les décrets qui en découlent, vont occuper le travail du comité ces prochains mois, le ministre souligne le rôle complémentaire également de la norme et du travail de place. A cet égard, il estime que le comité est précieux pour « son rôle de suivi et de mise en œuvre », véritable «  forum d’échanges et d’expériences » face aux textes.

 

Sur les sujets bancaires, le comité aura à continuer de jouer un rôle consultatif sur les mesures engagées sur l’inclusion bancaire, et la prévention du surendettement. D’ailleurs, aujourd’hui même sont publiés trois décrets d’application de la loi bancaire (dont la composition de l’observatoire de l’inclusion bancaire). Si sur le fichier positif, la décision négative du conseil constitutionnel s’impose, le Ministère a mis en place un groupe de travail pour examiner la portée exacte du juge constitutionnel : le comité sera associé à cette réflexion.

 

Sur l’assurance, la réussite de la réforme de l’assurance-emprunteur dépend de sa mise en pratique. Il est important que les textes d’application paraissent rapidement. Un rapport de l’Inspection des finances invite à la comparabilité des tarifs : le ministre souhaite que le comité approfondisse ce sujet.

 

Le ministre se dit surtout attentif à ce que le consommateur puisse bénéficier du meilleur prix des services financiers. Il plaide ainsi pour une charte des professionnels de l’assurance accompagnant la montée en puissance des nouveaux produits. « Anticiper, discuter, suivre l’application », tel est ce que demande Michel Sapin au comité qui doit avoir un « travail d’anticipation, d’alerte ».

 

Après le débat avec le ministre, nous avons examiné un avis pour améliorer l’information précontractuelle en matière d’assurance dépendance, ainsi que le rapport du groupe de travail présidé par Emmanuel Constans, médiateur de Bercy, relatif à la médiation et au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation : nous avons ainsi évoqué les treize recommandations formulées.

 

Pour lire les treize recommandations du groupe de travail, cliquer ici.

 

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés